Fournisseur officiel de loisirs

Eyzin-Pinet

Mairie de Eyzin-Pinet

Eyzin-Pinet

  • Mairie de EyzinPinet
Son nom est déjà évocateur : EYZIN dont la forme ancienne au XIe siècle ’ AYSINIS ’ ou ’ AYSINUM ’ peut suggérer l’eau et PINET de ’ PINUS ’ désignant le pin. Deux éléments naturellement présents sur le territoire de la commune qui offre un site attrayant : une plaine agricole céréalière, des collines boisées, et la vallée de la Gère riche en eaux souterraines où l’on trouve 300 à 400 peupleraies.

Rien d’étonnant, dans ces conditions naturelles, qu’Eyzin-Pinet soit resté une commune largement rurale.

Eyzin-Pinet a eu un long et important passé.
A l’époque gallo-romaine, la commune participait, grâce à la riche nappe aquifère de son sous-sol, au ravitaillement en eau de la cité viennoise. Deux aqueducs partaient d’Eyzin-Pinet en direction de Vienne. Leur tracé exact est repéré à partir du moulin du Puy situé à l’est du village.

C’est en 1898, dans la cour de l’ancienne école, en plein village d’Eyzin, que ces deux aqueducs sont repérés par tronçons jusqu’au col de Saint-Benoît à Vienne et au-delà jusqu’à la ville de Vienne : ils zigzaguent considérablement en fonction des courbes de niveau du terrain, si bien qu’au lieu des dix kilomètres de distance qu’ils devraient avoir entre le moulin du Puy et le col de Saint-Benoît, ils en ont en réalité 21 !
Les deux aqueducs d’Eyzin sont presque les plus longs des onze qui alimentaient Vienne (le plus long de tous ayant 23 km).

Pinet possédait à la fois, au Moyen-Âge, un château et un couvent de Carmes.

La tour de Pinet du XIIe siècle est le vestige solitaire du château fort dont subsistent aujourd’hui une muraille surplombant la route actuelle et quelques pans de murs.
Eyzin faisait partie du mandement de Pinet très important dans l’histoire médiévale dauphinoise. Le château appartenait à l’illustre et puissante dynastie des Beauvoir-de-Marc avant d’être cédé, en 1336 au dauphin Humbert II, puis au roi de France en 1349.

Le couvent des Carmes fut créé par Guigue de Beauvoir le 15 avril 1329. Les moines furent chassés de Pinet par la Révolution, et le couvent incendié en 1822. Il ne reste plus que le lieu-dit les Carmes.
Eyzin-Pinet conserve ces ruines et quelques maisons fortes, dont le château de Montfort.
Le 14 mai 1823 naissance de la commune ; Eyzin va devenir Eyzin-Pinet.

Pour les personnes qui souhaitent découvrir Eyzin-Pinet, côté nature, ViennAgglo a édité un topoguide (plan des sentiers, des chemins et des pistes). Il permet de faire des randonnées et des promenades en pays viennois à pied à cheval ou à VTT (vendu à l’office du tourisme de Vienne).

Plus d'infos...

 Infos pratiques

Adresse : Place de la Mairie 38780 Eyzin-Pinet

Téléphone : 04 74 58 47 14

Fax : 04 74 58 40 72

Contact

 Ouverture

Ouvrte toute l'année du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 16h à 18h.
Sauf le mardi après-midi (fermé) et le vendredi de 16h à 17h