Fournisseur officiel de loisirs

Seyssuel

Mairie de Seyssuel

Seyssuel

  • Mairie de Seyssuel
  • Mairie de Seyssuel
ituée au nord-ouest de Vienne sa voisine et dominant Chasse sur Rhône, la Commune de Seyssuel s’adosse à une butte de gneiss dépendant du massif du Pilat (bien que séparée de ce dernier par la coupure du Rhône) et comprise entre le fleuve et la route nationale Sept. Sur les roches cristallines plissées et imperméables, nivelées ultérieurement par l’érosion, le Rhône pliocène a déposé un manteau relativement épais d’alluvions jaunes qui ont été à leur tour recouvertes par des dépôts morainiques lors de la grande extension des glaciers alpestres au quaternaire.
On ne s’étonnera donc pas que cette situation confère une origine minérale au nom de Seyssuel issu du latin « Saxeolum : petit rocher ».


SURVOL HISTORIQUE
Si l’empire romain a laissé des traces : une stèle funéraire, deux autels, une voie romaine (le Compendium qui reliait Vienne à Lyon), des morceaux de vases et des tuiles, ce sont surtout les ruines encore imposantes du vieux château appelé encore château des Archevêques, dominant le Rhône, qui retiennent l’attention du visiteur. Des recherches archéologiques auraient permis d’établir que la partie primitive du château (le donjon et sa chemise) figurerait parmi la plus ancienne de ce type dans la région.
Le « Castrum » est cité dans des textes du début du XIIe siècle comme appartenant à l’Eglise de Vienne, suzeraine alors de la famille « de Seyssuel ». Il demeurera sous l’autorité des Archevêques de Vienne, ainsi que les territoires environnants qui constituaient le mandatement de Seyssuel, jusqu’à la Révolution. Saccagé et brûlé partiellement au début du XVe siècle, il pose toujours aux chercheurs le problème de la détermination de la date de son abandon.
Sous l’Ancien Régime, les habitants du mandatement qui formaient une seule communauté, dépendaient en fait de deux seigneurs : celui de Chasse et l’Archevêque Comte de Vienne. Au spirituel, une double appartenance également : la paroisse St Martin pour Chasse, celle de Notre Dame de Cuey pour Seyssuel.
En 1790, les deux châtellenies constituèrent la Commune de Seyssuel qui s’appela Seyssuel et Chasse à partir de 1801 et dont l’Abbé Pessonneaux, auteur présumé du « couplet des enfants » de la Marseillaise, fut brièvement le Maire. Mais progressivement Chassères et Seyssuellois s’orientèrent vers l’autonomie (Eglise, Ecole...) et en 1853 intervint la création de deux Commune distinctes, Chasse qui se tourna peu après vers l’industrie avec ses hauts-fourneaux et Seyssuel qui garda sa vocation purement agricole tout au long du XIXe siècle.
C’est la fin du XIXe et surtout le XXe qui allaient apporter des changements importants dans l’économie et la physionomie de la Commune de Seyssuel :

Abandon de la vigne à la suite du phylloxéra et diversification des cultures (maraîchage, arboriculture, pépinières et polyculture avec élevage de bovins),
Apparition d’un secteur tertiaire orienté vers des établissements de santé (sanatorium inauguré en 1923 – aujourd’hui fermé – et une maison d’Accueil Spécialisée de quarante lits),
Implantation de deux grands établissements scolaires : un Lycée Agricole en 1962 et un Collège d’Enseignement Général en 1972,
Enfin, dans le cadre du District Urbain de Vienne, création et développement d’une zone industrielle importante le long du Rhône.


LA POPULATION
Peu après sa séparation en commune distincte de celle de Chasse, Seyssuel comptait 675 habitants au recensement de 1856. L’exode rural vers les agglomérations voisines, où le développement industriel appelait la main d’oeuvre, fit tomber cette population à 482 habitants au début du siècle. Elle commença à remonter progressivement après la Première Guerre Mondiale mais il fallut attendre les années cinquante pour qu’elle connût une poussée assez importante.

Plus d'infos...

 Infos pratiques

Adresse : Place de la Mairie 38200 Seyssuel

Téléphone : 04 74 85 15 24

Fax : 04 74 31 79 71

Contact Site web

 Ouverture

Ouverte toute l'année le lundi et vendredi de 10h30 à 12h et de15h30 à 18h30 et le mercredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h